Zoom sur le reflux gastrique

Publié le par bout de chou

 

 

http://www.magicmaman.com/,qu-est-ce-que-le-malaise-du-nourrisson,343,5726.asp

Qu'est-ce que le malaise du nourrisson ?

Chez le nourrisson, un malaise, même bénin, ne doit pas rester sans suite. Il faut toujours en rechercher les facteurs... Le point avec le Dr de Ajuriaguerra.

par Lise Bouilly
 

.

Des causes diverses
Bébé devient bleu ou très pâle, il éprouve des difficultés à respirer, son corps devient tout mou... A cela peuvent s'ajouter des vomissements, des
régurgitations importantes, une fièvre supérieure à 38°C. Tels sont les signes du "malaise du nourrisson" qui peut frapper un tout-petit entre un mois et demi et un an -avec un "pic" vers l’âge de 2 mois-, à n'importe quel moment du jour ou de la nuit. Un syndrome parfois encore minoré par certains médecins, même si les causes en sont aujourd’hui en grande partie identifiables. Parmi elles : les convulsions, les maladies infectieuses, les troubles neurologiques, de la régulation du coeur et, en bonne place, le reflux gastro-oesophagien (RGO) et l'hyperréactivité vagale (HRV) ou l'hyperactivité des nerfs vagues et une propension aux malaises. Or, "un malaise, même bénin, ne doit pas rester sans suite, insiste le Dr de Ajuriaguerra, pédiatre à l’Hôpital de Port Royal. Car il peut être suivi d’un malaise plus grave et mettre en jeu la vie de l’enfant".

Prendre les mesures qui s'imposent
Après un premier malaise, le médecin consulté effectuera des examens afin d'en déceler les causes et de prescrire un traitement. "Examens qui seront fonction de l’intensité du malaise", souligne le médecin. Si, dans de rares cas, les recherches s’avèrent négatives (causes incertaines), la solution peut passer, en dernier recours, par le "moniteur à domicile", un appareil qui permet de surveiller en permanence ou non le rythme cardio-respiratoire du petit et donne l'alerte en cas de trouble. Il peut aussi accompagner un traitement afin, cette fois, d’apaiser l'inquiétude chez certains
parents. "Sur ce point, des médecins sont contre, souligne le pédiatre, considérant que le remède à l’anxiété des parents passe davantage par un soutien psychologique... Quant à moi, ma mise en garde va contre le "monitoring sauvage" : des parents achètent dans le commerce des moniteurs, sans même avoir fait réaliser un bilan. Il est donc essentiel de passer par un service de pédiatrie habilité qui prêtera l’appareil en expliquant aux parents son fonctionnement ainsi que les manoeuvres de réanimation à effectuer en cas de malaise". "Le Malaise du nourrisson a longtemps été mal connu du corps médical, déplore Sophie Oppenheim, de l’association "Malaise du Nourrisson". D’où notre campagne de sensibilisation envers les familles et l'ensemble du corps médical, afin d'assurer la reconnaissance et la prévention de ce syndrome."

 

 

 

 

 

Publié dans santé

Commenter cet article