Le don d'ovocytes : une réponse à l'infertilité féminine

Publié le par bout de chou

 

 

Le don d'ovocytes : une réponse à l'infertilité féminine


 

Comment définit-on l'infertilité ?


On parle d'infertilité lorsqu'un couple n'a pas réussi à concevoir un enfant  au bout de 2 ans, sans utiliser aucune méthode de régulation des naissances. Par comparaison, le délai moyen pour concevoir un enfant dans la population générale est de 4 mois. On sait par ailleurs que les chances de concevoir pour un couple sont d'environ 70% à 1 an. Mais la fécondité diminue avec le temps…

 

L'âge conditionne la fertilité des femmes


La fertilité maximale d'une femme se situe entre 25 et 29 ans. Ensuite, elle diminue de façon lente et progressive jusqu'à l'âge de 38 ans. A 39 ans, la fertilité accuse une chute franche.

Parallèlement, le pourcentage de fausses couches spontanées augmente avec l'âge. Il est de 15 à 20% en général, mais dépasse les 40% après 40 ans.

A noter également que le tabagisme est un autre facteur qui affecte fortement la
fertilité féminine .

Contre l'infertilité féminine, le don d'ovocytes


Le don d'ovocytes  est une technique médicale d'assistance à la procréation qui est employée depuis 25 ans. Elle permet aux couples de pallier leur infertilité avec succès. Au départ, elle était employée en cas d'insuffisance ovarienne survenant de façon prématurée avant l'âge de 40 ans, les ovaires n'étant pas capables d'assurer leur fonction de production d'ovules, pour quelque raison que ce soit.

Aujourd'hui, les indications du don d'ovocytes se sont étendues. Cette technique est désormais applicable dans le cas de certaines affections génétiques, d'altérations des ovaires ou d'anomalie des ovocytes. Enfin, on peut également proposer le don d'ovocytes à des femmes présentant des contre-indications à la stimulation de l'ovulation lors de maladies spécifiques de la coagulation.

 

Reste à trouver les ovocytes...


Effectivement, la difficulté avec cette technique performante est de disposer de suffisamment d'ovocytes, autrement dit de trouver des donneuses.

C'est ainsi qu'en mai 2008, l'Agence de la biomédecine a réitéré sa campagne nationale pour informer et sensibiliser les Français, afin que des couples puissent, eux aussi, porter un enfant. Aujourd'hui encore, les dons sont insuffisants pour répondre à la demande des couples concernés.

 

http://www.e-sante.fr/fertilite-sterilite-don-ovocytes-reponse-infertilite-feminine-NN_14591-130-8.htm

Publié dans santé

Commenter cet article

Domiedu30 18/06/2010 18:57



Les gens pensent à donner leur sang... mais oublient que l'on peut donner aussi la vie !



bout de chou 07/09/2010 16:03



oui


mais je pense qu il y a un manque d information sur ce type de don