Jour Par Jour ... Le 17 mars

Publié le par bout de chou




180
17 mars

Mort de l'Empereur philosophe Marc-Aurèle


Marc-Aurèle meurt à Vienne de la peste au cours d’une campagne pour étendre les frontières de l’Empire Romain vers le nord. Au-delà de son statut d’Empereur, Marc-Aurèle reste dans l’histoire l’homme qui a en quelque sorte accompli les espoirs de Platon d’un "philosophe roi". Grand stoïcien, Marc-Aurèle laisse en effet une œuvre philosophique imprégnée des théories morales des philosophes du Portique et d’Epictète. Le tyran Domintien avait bannit Epictète et ses idées de Rome. Elle seront finalement parvenues à la tête de Rome quelques dizaines d'années plus tard avec Marc-Aurèle.
Voir aussi : Histoire de Rome - Histoire de Vienne - Peste - Epictète - Marc-Aurèle - Histoire de la Philosophie

432
17 mars

La mort de Saint Patrick


Évêque d’Irlande, Saint Patrick décède après avoir accompli sa mission religieuse dans le pays. Débarqué sur l’île des années plus tôt, il avait prêché l’Évangile auprès des rois irlandais, portant le symbole fort de la feuille de trèfle. Il considérait la plante comme la représentation naturelle de la Sainte-Trinité. Des siècles plus tard, la journée du 17 mars lui sera entièrement consacrée par le peuple irlandais.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Histoire de la Chrétienté

1526
17 mars

Libération de François Ier


Prisonnier de Charles Quint depuis sa défaite à Pavie, le roi de France est libéré de sa prison de Madrid. Le traité négociant sa libération l’oblige à céder à l'empereur la Bourgogne et à remettre ses deux fils, François et Henri, comme otages. François Ier s'empressera de renier cet accord et s'alliera avec les princes italiens et le pape au sein de la Ligue de Cognac, contre Charles Quint. La guerre reprendra aussitôt jusqu’à la paix de Cambrai, en 1529.
Voir aussi : François Ier - Charles Quint - Histoire de Madrid - Libération - Histoire des Valois

1861
17 mars

Victor-Emmanuel II roi d'Italie


Le premier parlement italien réunit à Turin consacre le roi de Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel, comme "roi d'Italie par la grâce de Dieu et la volonté de la Nation." Il prend le nom de Victor-Emmanuel II. Grâce au soutien de Napoléon III qui l'a aidé à chasser les Habsbourg du pays, l'Italie est presque entièrement unifiée. Seuls le royaume vénitien et Rome sont encore hostiles à l'unification.
Voir aussi : Sacre - Victor-Emmanuel - Histoire du Piémont - Histoire des Sacres

1861
17 mars

Unification du royaume d’Italie


D’avril à mai 1860, Guiseppe Garibaldi conquiert la Sicile avec son armée de « chemises rouges » pour le compte du roi de Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel II. Ayant ainsi repris la Sicile à François II, il décide alors de poursuivre son expédition sur Naples. Son combat se solde par une victoire : le 17 mars 1861 est institué le royaume d’Italie, avec à sa tête le roi Victor-Emmanuel II.
Voir aussi : Victoire - Histoire de la Sicile - Victor-Emmanuel - Unification - Garibaldi - Histoire de l'Etat

1904
17 mars

Inauguration de la Foire de Paris


La première foire de Paris ouvre ses portes. Elle devient très rapidement la plus grande et la plus prestigieuse de France. Aujourd'hui, elle compte plus de 3000 exposants et recense plus de 700 000 visiteurs.
Voir aussi : Histoire de Paris - Inauguration - Histoire des Loisirs

1948
17 mars

Signature du Traité de Bruxelles


Les représentants du Benelux, de la Grande-Bretagne et de la France signent le traité de Bruxelles qui institue l'UEO (Union de l'Europe occidentale). Il s'agit d'un pacte régional d'assistance militaire et économique valable sur une période de 50 ans auquel d'autres pays peuvent se rallier. A la demande de la France, l'Allemagne est désignée comme adversaire potentiel dans la partie du traité concernant la défense commune. Les instances militaires du traité de Bruxelles seront incorporées à celles de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) en décembre 1950.
Voir aussi : Histoire de l'OTAN - Histoire des Traités

1948
17 mars

Traité d'assistance entre la Grande-Bretagne, la France et le Bénélux


Inquiétés par le coup de Prague qui fait planer sur l’Europe la menace de révolutions communistes soutenues par le Kremlin, la Grande-Bretagne, les pays du Benelux et la France passent un accord d’assistance mutuelle en cas d’agression. Pour la première fois depuis l’armistice de 1945, les alliances politiques et militaires ne sont plus dirigées contre l’Allemagne mais contre l’URSS. L’Europe craint en effet à ce moment une Troisième Guerre mondiale. Cet accord précède en fait d’un an la création d’un accord militaire de plus grande ampleur : l’OTAN.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - Histoire de l'OTAN - Histoire du Coup de Prague - Histoire de la Guerre froide

1969
Une femme Premier ministre en Israël
17 mars

Une femme Premier ministre en Israël


A 71 ans, Golda Meir succède à Lévi Eshkol au poste de Premier ministre. Ancienne secrétaire générale du parti social démocrate, le Mapaï, elle a été le premier ambassadeur israélien en Russie entre 1948 et 1949. A son arrivée à la tête de l'état israélien Golda Meir annonce avec fermeté qu'elle ne renoncera pas aux territoires gagnés lors de la guerre des six jours (juin 1967). Golda Meir démissionnera en 1974 après la guerre du Kippour .
Voir aussi : Dossier histoire du féminisme - Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Premier ministre - Golda Meir - Histoire des Femmes







http://www.linternaute.com/histoire/jour/17/3/a/1/1/index.shtml

Publié dans histoire

Commenter cet article