Cancer de l'ovaire : quels symptômes ?

Publié le par bout de chou

 

 

Le cancer de l'ovaire est réputé pour évoluer insidieusement, à tel point qu'il a été baptisé " le tueur silencieux ". Une étude américaine, dans laquelle trois symptômes évocateurs du cancer de l'ovaire ont été identifiés, tend à nous prouver le contraire.

Cancer de l'ovaire : un tueur silencieux

L'expression " tueur silencieux " signifie que le cancer de l'ovaire est capable de se développer jusqu'à un stade avancé, sans qu'aucun symptôme évocateur ne se soit manifesté. Cette évolution est très regrettable, car une prise en charge précoce est un gage de survie. On estime qu'avec un diagnostic précoce, le taux de survie à 5 ans est de l'ordre de 70 à 90%, tandis qu'à un stade avancé, celui-ci chute à 20-30%.

Les symptômes du cancer de l'ovaire

Dans cette étude, les symptômes évoqués par plus de 1.700 femmes ont été recueillis à l'aide de questionnaires. La comparaison des différents maux évoqués par les sujets indemnes de tumeur et par ceux atteints d'un cancer de l'ovaire, a permis d'extraire trois signes, que l'on peut considérer comme évocateur d'une tumeur de l'ovaire.

Ces trois signes sont les suivants :

  • mictions impérieuses.


Ces symptômes doivent s'exprimer de façon concomitante, avec une intensité et une fréquence élevée.


 

Des symptômes qui doivent amener à consulter : la meilleure prévention du cancer de l'ovaire

Les auteurs constatent que l'association ballonnements / augmentation du volume abdominal / signes urinaires, surviennent chez 43% des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire, et seulement chez 8% des autres femmes.

En d'autres termes, la présence de ces troubles chez une femme ne signifie pas systématiquement qu'elle est atteinte d'un cancer de l'ovaire, mais qu'elle doit consulter son
médecin afin de bénéficier des examens diagnostics.

 

 

Isabelle Eustache
30/06/2004
JAMA, 9 juin 2004, pp 2705-2712.

 

 

http://www.e-sante.fr/cancer-ovaire-cancer-ovaire-symptomes-NN_7585-137-1.htm

 

 

les_baleines_bleues

Publié dans santé

Commenter cet article