Allaitement : bon pour bébé et aussi pour maman !

Publié le par bout de chou




Allaitement : bon pour bébé et aussi pour maman !

Un lait inimitable


L'Académie de médecine recommande l'allaitement maternel en première intention chez le nouveau-né puis le nourrisson. Cet allaitement doit être exclusif durant 6 mois, sinon au minimum durant 4 mois.

Afin d'inciter les femmes à faire ce choix, l'Académie va jusqu'à proposer aux pouvoirs publics d'allonger le congé post-maternité à 4 ou 6 mois pour les femmes qui font le choix de mettre leur enfant au sein.

Il faut dire que l'allaitement en France est très peu répandu. Actuellement en France, seulement 15% des nourrissons sont exclusivement allaités jusqu'à 6 mois, contre par exemple 80% dans les pays scandinaves.


Pourquoi l'allaitement exclusif pendant 6 mois est-il recommandé ?


Les bienfaits de l'allaitement maternel sont très larges et se retrouvent chez l'enfant, chez le futur adulte et aussi chez la mère.

En plus du développement et de la croissance, l'allaitement confère une protection contre les infections digestives et respiratoires. Un allaitement exclusif durant au moins 4 mois aurait également un effet préventif sur les allergies. Le lait maternel contribue aussi à prévenir l'obésité future, le diabète de type 1 chez l'enfant et les
maladies cardiovasculaires chez l'adulte.

Chez la mère, l'allaitement facilite le retour de couches, la perte de poids, diminue le risque de cancer du sein et de l'ovaire et favorise l'harmonie de la relation mère-enfant, ce qui aide à prévenir la maltraitance.

Lorsque l'allaitement est impossible ou refusé

Des recommandations ont également été formulées en cas d'impossibilité de l'allaitement.

- N'utilisez que des formules pour nourrisson à base de lait de vache dont les normes sont régies par les réglementations françaises et européennes. Celles-ci doivent être données jusqu'à l'âge de 1 an.

- Le lait de vache (UHT) entier ou demi écrémé ne doit jamais être utilisé avant l'âge de 1 an (il est trop riche en protéines, en fer et en acides gras essentiels).

- Les laits hypoallergéniques ou formules de soja ' n'ont pas leur place dans l'
alimentation du nourrisson normal ' précise l'Académie. Les premiers n'apportent pas d'avantage nutritionnel par rapport aux formules classiques pour nourrisson, tandis que les seconds n'offrent pas d'effet protecteur vis-à-vis de l'allergie aux protéines du lait de vache ou des infections.

- Enfin, la diversification alimentaire ne doit débuter qu'après l'âge de 5 mois révolus!

0705130809432071557173.gif
http://www.e-sante.fr/allaitement-allaitement-bon-bebe-maman-NN_14543-105-8.htm

Publié dans enfant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

créasof, Sophie Bornarel 04/03/2010 21:03


Moi je sais que j'aurais un troisième enfant juste pour le plaisir de vivre cela à nouveau !!! (et pour bien d'autres raisons aussi !!)


bout de chou 18/03/2010 12:38



et alors
mr n est aps d acord
moi aussi j aimrais bien

bisous