Demain, la Grande Ecole…

Publié le par bout de chou



Madame Villanueva, maîtresse en CP nous raconte comment éviter le stress, les angoisses et les inquiétudes … des parents et des enfants !

 
.

D’abord et avant tout, soyez rassurés… Vous êtes un peu stressé à l’avance vous demandant comment va se passer cette entrée en CP ? C’est normal mais rappelez-vous que votre enfant n’en est pas à sa première rentrée ! Souvenez-vous de sa rentrée en maternelle, ou même avant, de ses premières journées chez la nourrice ou en halte-garderie. Pour éviter certaines inquiétudes, rien ne vaut une bonne information : vous avez reçu des papiers de l’école, vous avez assisté à des réunions à la fin de la maternelle, vous avez rencontré et discuté avec des parents dans la même situation que vous, bref vous savez dans quel environnement votre enfant va vivre.

Vous aussi, vous aurez à vous adapter à un nouvel environnement : il y a beaucoup de changement entre le fonctionnement de l’école primaire et celui de l’école maternelle, autant le savoir tout de suite, et pour ce faire, le meilleur moyen est encore de lire le règlement de l’école. Par exemple, dans la majorité des écoles, vous irez rechercher vos enfants à la sortie de l’école et non plus dans la classe.

N’hésitez pas à rappeler ces changements à votre enfant, et à en discuter avec lui. Dans l’école de Mme Villanueva, les parents sont invités à une réunion le premier Samedi qui suit la rentrée ; pour elle, c’est un rendez-vous important à ne pas manquer « C’est le moment pour les parents de faire réellement connaissance avec moi, mais aussi de découvrir ... Le jour J, en amenant votre enfant dans la cour de récréation, vous aurez peut-être envie de poser des questions à la maîtresse ; mais ce jour-là, toute son attention est focalisée sur les enfants. Lors de ce premier contact, présentez-vous, vous et votre enfant, et dites le minimum : la cantine, l’étude… Pour le reste, attendez de recevoir le cahier de liaison, l’instrument de communication privilégiée entre les parents et la maîtresse. Mme Villanueva raconte que les parents ont parfois peur que leur enfant souffre de solitude pendant la cour de récréation, ou craignent la présence de grands. « En fait, dans la réalité, les petits de CP sont très contents de découvrir la cour, les jeux s’il en y a, de reprendre contact avec leurs copains, et puis ce n’est pas la première fois qu’ils sont ainsi confrontés à des plus grands qu’eux. »

 

Et à votre tour, rassurez votre enfant !

Parlez avec votre enfant du déroulement d’une journée type. Mme Villanueva insiste en disant qu’il n’y a pas de coupure brutale avec la grande section de maternelle : « Au départ, il y a une grande tolérance pour ceux qui se lèvent à tout bout de champs, pour ceux qui ont tout le temps envie de faire pipi. La journée se déroule comme à la maternelle, avec un moment privilégié ...... de lecture le matin, des jeux l’après-midi, et des activités qui demandent moins d’attention. » Et surtout, expliquez-lui ce qu’on attend de lui : pour les plus angoissés, rappelez qu’on ne lui demande pas de savoir lire à la fin de la première journée sous prétexte qu’il est en CP, profitez-en pour revoir avec lui les lettres et sons les jours qui précèdent la rentrée. Préparez la rentrée avec lui, non pas en faisant toutes les courses avant, attendez la liste, mais en achetant déjà le cartable, Mme Villanueva conseille de ne pas le prendre trop gadget, ni trop petit ! A propos du cartable, elle a remarqué que certains enfants sont angoissés par le cartable vide le premier jour de la rentrée. Expliquez lui que la maîtresse n’a besoin de rien les premiers jours et glissez-y un goûter, un paquet de mouchoirs et une petite bouteille d’eau. Si besoin, préparez votre enfant à se séparer de son doudou. Mme Villanueva propose de lui expliquer que les journées sont longues au CP et que le doudou sera mieux à la maison, trop de bruit à l’école, etc, que les autres enfants le laissent aussi à la maison. Insistez beaucoup sur le fait que si votre enfant a une question, un souci, il doit en parler à la maîtresse : « Oser demander à la maîtresse, oser demander d’aller faire pipi, parler de quelque chose qui ne va pas. » Dans l’école de madame Villanueva, des échanges sont organisés au mois de juin entre les grandes sections de maternelle ...... et les CP. « Cela permet aux enfants de faire un repérage des lieux, de faire un goûter un commun qui permet de tisser des liens; d’ailleurs j’ai eu cette année un enfant qui m’a dit « je t’avais repéré maîtresse… » Et de toute façon, la première journée, la maîtresse montre à nouveaux les différents endroits stratégiques, comme les toilettes, la cantine.

Ce qui peut faciliter…

C’est instaurer des rythmes de vie en harmonie avec une période d’apprentissage intense : les journées sont longues, alors au lit de bonne heure ! Concrètement, c’est aussid’abord faire très vite les courses pour les fournitures demandées et organiser le matériel,en retirant tous les emballages plastiques, en mettant une trousse pour les feutres, une trousse pour les crayons. Mais N’oubliez pas qu’encourager son enfant et lui faire confiance, c’est encore la meilleure manière pour qu’il puisse se développer dans un climat harmonieux. C’est aussi le moment de prendre quelques bonnes résolutions, par exemple : continuer à lire des histoires même si l’enfant commence à se régaler à lire tout seul, ne pas s’énerver pour faire les devoirs et surtout ne pas être impatient de le voir dévorer des romans, les rythmes d’apprentissages diffèrent d’un enfant à l’autre, alors cool…

Et si jamais, malgré tout… ?

Et s’il pleure ? Votre enfant pleure dans la cour de récréation le jour J, emmenez-le auprès de sa maîtresse par la main, prévenez sa maîtresse et disparaissez au plus vite ! Sachez que dans les 5mn qui suivent, son chagrin aura disparu.

Mme Villanueva le confirme, elle n’a jamais eu d’enfants en pleurs toute une matinée !


... la classe et son environnement. J’expose le programme, la méthode de lecture. Je réponds à toutes les questions, cela permet de désamorcer beaucoup de « petits soucis.» Le jour J, en amenant votre enfant dans la cour de récréation, vous aurez peut-être envie de poser des questions à la maîtresse ; mais ce jour-là, toute son attention est focalisée sur les enfants. Lors de ce premier contact, présentez-vous, vous et votre enfant, et dites le minimum : la cantine, l’étude… Pour le reste, attendez de recevoir le cahier de liaison, l’instrument de communication privilégiée entre les parents et la maîtresse. Mme Villanueva raconte que les parents ont parfois peur que leur enfant souffre de solitude pendant la cour de récréation, ou craignent la présence de grands. « En fait, dans la réalité, les petits de CP sont très contents de découvrir la cour, les jeux s’il en y a, de reprendre contact avec leurs copains, et puis ce n’est pas la première fois qu’ils sont ainsi confrontés à des plus grands qu’eux. »

 

Et à votre tour, rassurez votre enfant !

Parlez avec votre enfant du déroulement d’une journée type. Mme Villanueva insiste en disant qu’il n’y a pas de coupure brutale avec la grande section de maternelle : « Au départ, il y a une grande tolérance pour ceux qui se lèvent à tout bout de champs, pour ceux qui ont tout le temps envie de faire pipi. La journée se déroule comme à la maternelle, avec un moment privilégié ... Et surtout, expliquez-lui ce qu’on attend de lui : pour les plus angoissés, rappelez qu’on ne lui demande pas de savoir lire à la fin de la première journée sous prétexte qu’il est en CP, profitez-en pour revoir avec lui les lettres et sons les jours qui précèdent la rentrée. Préparez la rentrée avec lui, non pas en faisant toutes les courses avant, attendez la liste, mais en achetant déjà le cartable, Mme Villanueva conseille de ne pas le prendre trop gadget, ni trop petit ! A propos du cartable, elle a remarqué que certains enfants sont angoissés par le cartable vide le premier jour de la rentrée. Expliquez lui que la maîtresse n’a besoin de rien les premiers jours et glissez-y un goûter, un paquet de mouchoirs et une petite bouteille d’eau. Si besoin, préparez votre enfant à se séparer de son doudou. Mme Villanueva propose de lui expliquer que les journées sont longues au CP et que le doudou sera mieux à la maison, trop de bruit à l’école, etc, que les autres enfants le laissent aussi à la maison. Insistez beaucoup sur le fait que si votre enfant a une question, un souci, il doit en parler à la maîtresse : « Oser demander à la maîtresse, oser demander d’aller faire pipi, parler de quelque chose qui ne va pas. » Dans l’école de madame Villanueva, des échanges sont organisés au mois de juin entre les grandes sections de maternelle ...... et les CP. « Cela permet aux enfants de faire un repérage des lieux, de faire un goûter un commun qui permet de tisser des liens; d’ailleurs j’ai eu cette année un enfant qui m’a dit « je t’avais repéré maîtresse… » Et de toute façon, la première journée, la maîtresse montre à nouveaux les différents endroits stratégiques, comme les toilettes, la cantine.

 

Ce qui peut faciliter…

C’est instaurer des rythmes de vie en harmonie avec une période d’apprentissage intense : les journées sont longues, alors au lit de bonne heure ! Concrètement, c’est aussid’abord faire très vite les courses pour les fournitures demandées et organiser le matériel,en retirant tous les emballages plastiques, en mettant une trousse pour les feutres, une trousse pour les crayons. Mais N’oubliez pas qu’encourager son enfant et lui faire confiance, c’est encore la meilleure manière pour qu’il puisse se développer dans un climat harmonieux. C’est aussi le moment de prendre quelques bonnes résolutions, par exemple : continuer à lire des histoires même si l’enfant commence à se régaler à lire tout seul, ne pas s’énerver pour faire les devoirs et surtout ne pas être impatient de le voir dévorer des romans, les rythmes d’apprentissages diffèrent d’un enfant à l’autre, alors cool…

Et si jamais, malgré tout… ?

Et s’il pleure ? Votre enfant pleure dans la cour de récréation le jour J, emmenez-le auprès de sa maîtresse par la main, prévenez sa maîtresse et disparaissez au plus vite ! Sachez que dans les 5mn qui suivent, son chagrin aura disparu.

Mme Villanueva le confirme, elle n’a jamais eu d’enfants en pleurs toute une matinée !

 

... de lecture le matin, des jeux l’après-midi, et des activités qui demandent moins d’attention. » Et surtout, expliquez-lui ce qu’on attend de lui : pour les plus angoissés, rappelez qu’on ne lui demande pas de savoir lire à la fin de la première journée sous prétexte qu’il est en CP, profitez-en pour revoir avec lui les lettres et sons les jours qui précèdent la rentrée. Préparez la rentrée avec lui, non pas en faisant toutes les courses avant, attendez la liste, mais en achetant déjà le cartable, Mme Villanueva conseille de ne pas le prendre trop gadget, ni trop petit ! A propos du cartable, elle a remarqué que certains enfants sont angoissés par le cartable vide le premier jour de la rentrée. Expliquez lui que la maîtresse n’a besoin de rien les premiers jours et glissez-y un goûter, un paquet de mouchoirs et une petite bouteille d’eau. Si besoin, préparez votre enfant à se séparer de son doudou. Mme Villanueva propose de lui expliquer que les journées sont longues au CP et que le doudou sera mieux à la maison, trop de bruit à l’école, etc, que les autres enfants le laissent aussi à la maison. Insistez beaucoup sur le fait que si votre enfant a une question, un souci, il doit en parler à la maîtresse : « Oser demander à la maîtresse, oser demander d’aller faire pipi, parler de quelque chose qui ne va pas. » Dans l’école de madame Villanueva, des échanges sont organisés au mois de juin entre les grandes sections de maternelle ...

... et les CP. « Cela permet aux enfants de faire un repérage des lieux, de faire un goûter un commun qui permet de tisser des liens; d’ailleurs j’ai eu cette année un enfant qui m’a dit « je t’avais repéré maîtresse… » Et de toute façon, la première journée, la maîtresse montre à nouveaux les différents endroits stratégiques, comme les toilettes, la cantine.

 

Ce qui peut faciliter…

C’est instaurer des rythmes de vie en harmonie avec une période d’apprentissage intense : les journées sont longues, alors au lit de bonne heure ! Concrètement, c’est aussid’abord faire très vite les courses pour les fournitures demandées et organiser le matériel,en retirant tous les emballages plastiques, en mettant une trousse pour les feutres, une trousse pour les crayons. Mais N’oubliez pas qu’encourager son enfant et lui faire confiance, c’est encore la meilleure manière pour qu’il puisse se développer dans un climat harmonieux. C’est aussi le moment de prendre quelques bonnes résolutions, par exemple : continuer à lire des histoires même si l’enfant commence à se régaler à lire tout seul, ne pas s’énerver pour faire les devoirs et surtout ne pas être impatient de le voir dévorer des romans, les rythmes d’apprentissages diffèrent d’un enfant à l’autre, alors cool…

Et si jamais, malgré tout… ?

Et s’il pleure ? Votre enfant pleure dans la cour de récréation le jour J, emmenez-le auprès de sa maîtresse par la main, prévenez sa maîtresse et disparaissez au plus vite ! Sachez que dans les 5mn qui suivent, son chagrin aura disparu.

Mme Villanueva le confirme, elle n’a jamais eu d’enfants en pleurs toute une matinée !


http://www.magicmaman.com/,demain-la-grande-ecole,43,4923.asp

Publié dans enfant

Commenter cet article

lafeedulogis 01/09/2009 16:17

je suis désolée de t'avoir déçue ; je ne me suis pas inscrite à ta news car si je m'inscris chez tout le monde, je ne m'en sors plus, je n'arrive plus à trier mon courrier ; je fais donc autrement ,  je regarde chaque jour les commentaires reçus et je vais voir les blogs de ces personnes ; je suis sûre d'être venue plusieurs fois chez toi.. peut être pas cet été où j'ai été longtemps en vacances sans internet.. il me semble être venue il y a quelques jours pour parler de café...enfin encore une fois excuse moi .. Muriel

bout de chou 01/09/2009 16:19



JE SAIS QUE TU PARLES DU CAFE
ET JE PASSE SANS LAISSER DE COMM LA PLUPART DU TEMPS
MAIS JE NE VOULAIS PAS TE VEXER
JE NE SUIS PAS VEXEE
BISES



chipie95320 31/08/2009 17:08

bonne rentrée à tes loulous bisous

bout de chou 31/08/2009 20:10



MERCI BEAUCOUP
J AI HATE D AVOIR LA REPONSE DE TON JEU
BISOUS ET BONNE SOIREE



oumou 31/08/2009 13:46

Coucou aurore,Passe une bonne semaine et bonne rentrée pour tes loulous.Bisous

bout de chou 31/08/2009 20:11



BONNE SEMAINE A TOI ET TA PETITE FAMILLE ET TRES BONNE RENTREE A TES LOULOUS