Google Ocean

Publié le par bout de chou

 
Pour inaugurer la version 5 de Google Earth, la société de Moutain View propose aux internautes une exploration des fonds marins. C'est la grande nouveauté du logiciel qui s'enrichit par ailleurs de vidéos, d'images anciennes, d'images 3D et du mode Google Mars

 
Google Earth Ocean permet également une vision des fonds marins en 3D, afin d'entrevoir les endroits les moins accessibles de la planète. Si la modélisation n'est pas encore parfaite, elle tend à s'améliorer rapidement.

 
En  marge des continents, il est dorénavant possible de se pencher sur les fonds marins. L'Australie en est le parfait exemple avec la barrière de corail qui est expliquée par des images, des vidéos et des textes présents dans le logiciel. De la même manière que les options du type Panoramio, chaque internaute peut accéder librement à ces informations.

 
Pour cette version, les développeurs du logiciel ont fait appel à  des photos et vidéos compilées par plus de 80 particuliers et organismes scientifiques. Les informations recueillies sur les zones marines protégées ou sur la faune se retrouvent ainsi par centaines sur le globe de Google Earth.

 
Pour agrémenter son logiciel d'informations de qualité, Google Ocean donne accès aux vidéos des archives du célèbre océanographe Jacques-Yves Cousteau, dont certaines expéditions historiques inédites.

 
En marge des océans, la nouvelle version de Google Earth se munit d'images d'archives vues du ciel d'un bon nombre d'endroits de la planète. Par exemple, on retrouve le musée du quai Branly (Paris) en 2004 (en haut à gauche) et la vue du ciel en 2008.

 
Avec la précédente version de Google Earth, il était possible de passer du mode "Terre" au mode "Ciel" qui faisait partir l'internaute dans une exploration du système solaire. Dorénavant, un bonus s'offre à vous avec le mode "Mars". La planète la plus proche de la Terre dévoile quelques unes de ses facettes par des images satellites et 3D.

 
Cerise sur le gâteau, la version 5 de Google Earth intègre un suivi GPS. Pour l'utiliser, il suffit de télécharger des itinéraires à partir de GPS sur Google Earth. Puis de les visualiser et enfin d'enregistrer ses parcours de jogging, de randonnées ou de balades à vélo.

 
Les "layers" ou petites icônes qui permettent de repérer les options du logiciel Google Earth se multiplient. Voici les petites dernières que vous trouverez dès à présent avec la version 5.

http://www.linternaute.com/hightech/internet/photo/prenez-le-large-avec-google-ocean/prenez-le-large-avec-google-ocean.shtml

Publié dans informations

Commenter cet article