Le jeu chez l'enfant

Publié le par bout de chou




Le jeu, c'est la vie de l'enfant !" Tel est le credo de Jean Epstein, psychosociologue et spécialiste du jeu*. Selon lui, le jeu permet non seulement le développement individuel (psycho-moteur-sensoriel) de l'enfant, mais aussi son développement familial et social. Aussi le jeu doit-il remplir, de façon équilibrée, quatre grandes fonctions :

- le "faire jouer" : l'adulte impose à l'enfant les règles du jeu, les règles d'une partie de cache-cache par exemple ;

- le "donner à jouer" : l'adulte se contente de donner à l'enfant les "outils" (une feuille de dessin) nécessaires à l'organisation de son jeu ;

- le "laisser jouer" : l'adulte n'impose rien à l'enfant qui est laissé "maître" de son jeu : c'est "l'apprentissage" de la liberté ;

- le "jouer avec" : l'adulte joue avec l'enfant, un moment de partage que le parent doit vivre -absolument- avec plaisir !

Jean Epstein insiste bien sur l'importance du "laisser jouer" : il n'est pas nécessaire de vouloir à tout prix "occuper" l'enfant, comme c'est si souvent le cas dans notre société, en lui trouvant mille et une activités. Au contraire, il est essentiel que l'enfant fasse aussi l'apprentissage de la solitude et de l'ennui. D'ailleurs, un emploi du temps de ministre serait l'une des causes d'agressivité chez ce dernier.

d'après magicmaman



Publié dans enfant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article