Psoriasis : la perte de poids est bénéfique

Publié le par bout de chou

Psoriasis : la perte de poids est bénéfiquePsoriasis et poids, quelle est cette relation ? Le surpoids est considéré comme un facteur aggravant le psoriasis. Une nouvelle étude montre par ailleurs que le surpoids est plus fréquent chez les personnes atteintes de psoriasis. Pourquoi et quelle conclusion pratique ?


Le psoriasis, une maladie auto-immune inflammatoire


Le psoriasis est une maladie de la peau bénigne, mais handicapante par le préjudice esthétique qu'elle provoque. Plus de 2 millions de personnes en France sont concernées.

Cette dermatose se manifeste par l'apparition de plaques rouges et sèches, notamment au niveau des coudes et des genoux, mais aussi n'importe où, et même sur le visage. En fait, le psoriasis est dû à un renouvellement trop rapide des cellules de l'épiderme. Résultat, les cellules s'accumulent et forment des squames, d'épaisses croûtes. Cette prolifération s'accompagne d'une inflammation importante provoquant des rougeurs et des douleurs.

La cause est un dysfonctionnement immunitaire. On parle de maladie auto-immune, c'est-à-dire que l'organisme produit par poussées des anticorps contre ses propres constituants.

Il existe des facteurs favorisant le psoriasis, comme le stress, l'anxiété, certains médicaments, certaines maladies comme la varicelle, certaines infections, les blessures de la peau, la consommation excessive d'alcool, etc.

L'excès de poids fait partie de ces facteurs. Il aggrave le psoriasis et semble le rendre plus résistant aux traitements.


L'obésité est plus fréquente en cas de psoriasis


De nouvelles données sur cette relation entre psoriasis et surpoids sont apportées par cette étude taïwanaise. Elle n'a porté que sur une population restreinte (77 volontaires atteints de psoriasis comparés à autant de sujets témoins), mais apporte des informations préliminaires intéressantes. Ces personnes psoriasiques sont deux fois plus exposées à l'obésité et présentent des taux de leptine plus élevés. Cette hormone est essentielle au métabolisme des lipides et est connue pour jouer un rôle dans le contrôle du poids et de la prise alimentaire. Par ailleurs, elles souffrent davantage d'hypertension.

Or l'hypertension et l'obésité sont liées à l'inflammation, mécanisme principal impliqué dans le psoriasis.

Ainsi, il peut être suggéré aux personnes souffrant de psoriasis de contrôler leur poids pour améliorer la prise en charge de leur maladie. En effet, qui dit moins de poids, dit moins d'inflammation, moins de leptine et moins d'hypertension, et au final probablement moins de poussées de psoriasis.

Réduire son poids a également l'avantage de diminuer les risques de complications cardiovasculaires…

Si cette étude se confirme, la perte des kilos en trop en cas de psoriasis pourrait faire partie de la prise en charge globale de cette maladie.

d'après
e-santé


frise_chapeau

Publié dans santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salma82 13/07/2009 16:03

merci pr le billet bises

bout de chou 14/07/2009 16:54



et bien c est toujours sincere et avec plaisir