Avion, bateau, train : les transports du futur #2

Publié le par bout de chou

 

Le premier sous-marin "touristique", le Auguste Piccard, avait été présenté à l'exposition universelle de 1964. Il avait ensuite été reconverti pour des usages commerciaux. Mais aujourd'hui, l'intérêt pour ce le tourisme sous-marin est relancé. 40 submersibles transportent ainsi 3,5 millions de touristes chaque année.

Des performances remarquables

Le Phœnix 1000 a été conçu par la compagnie américaine US Submarines, spécialisée dans la conception de véhicules sous-marin. Il mesure 65 mètres de long, pèse 1500 tonnes, et peut plonger jusqu'à 760 m de profondeur. En surface, sa vitesse de croisière est de 16 nœuds (30 km/h), et de 8 à 10 nœuds sous l'eau (14 à 18 km/h). La coque du sous-marin est entièrement en aluminium de 50 mm d'épaisseur (c'est le standard utilisé pour la plupart des sous-marins militaires).

Les ballasts (qui servent à la prise de plongée ou au retour en surface) atteignent 340 tonnes, réparties dans huit réservoirs : 6 latéraux, un à l'avant et un à l'arrière. Un ballast de secours permet de larguer 150 tonnes supplémentaires. Pour sa propulsion, Phœnix 1000 utilise deux moteurs diesels de 1100 MW chacun. Ils permettent de charger les batteries électriques lors de la navigation. Ces dernières peuvent également être rechargées durant les amarrages au port.

Un petit bijou technique

Le Phœnix 1000 dispose de tous les équipements techniques à la pointe : GPS, sonar haute résolution, radar, traceurs, dispositifs vidéo, et un sonar passif flottant peut être largué à la surface pendant la plongée. Les communications sont assurées par satellite et fréquences radio. Cerise sur le gâteau : un mini submersible, arrimé au pont arrière, sert à amener des passagers en surface ou à partir en excursion sous-marine. Il peut éventuellement servir à évacuer les passagers, qui peuvent embarquer directement depuis le sous-marin principal en cas de problème.

La compagnie assure que la sécurité est maximum : le submersible dispose d'une réserve de 30 jours d'oxygène, plus une réserve de secours de 10 jours. Un système d'air conditionné relié à la surface est prévu séparément. Mêmes précautions concernant les incendies, un accident redouté par les sous-mariniers. Un bouton permet d'isoler automatiquement une partie du submersible qui aurait pris feu. US Submarines affirme donc que le Phœnix 1000 "est le sous-marin civil le plus sûr jamais construit".

Reste à trouver des clients assez fortunés près à dépenser 66 millions d'euros pour s'offrir ce petit bateau.


Envie d'une petite croisière transatlantique ? Le sous-marin peut naviguer en surface, et dès que la mer devient agitée, il plonge dans des eaux parfaitement calmes. Fini le mal de mer ! Bien à l'abri, les passagers peuvent profiter des 460 m² du salon principal, et admirer les fonds sous-marins par les larges hublots de 1,80 m de diamètre.

 

Alors que le transport maritime représente 81% des échanges commerciaux dans le monde, aucune innovation majeure n'a eu lieu dans ce secteur depuis le début du 20ème siècle. Et si tout le monde a déjà pris le TGV (Train à Grande Vitesse), le BGV (Bateau à Grande Vitesse) demeure encore totalement méconnu.

Conçu par le bureau Gilles Vaton (basé à Sophia-Antipolis), ce nouveau concept est pourtant en passe de révolutionner le transport par mer.

 

Une vitesse record

La firme a développé quatre tailles de bateaux, de 137 à 236 mètres de long. Le C230, le plus grand, est destiné aux liaisons "longue distance". Le C140 sera réservé aux courts trajets. Une première desserte devrait relier Boulogne et Drammen (en Norvège) en 2008. Il faudra alors moins de 21 heures pour effectuer la distance de 1228 km, soit une réduction de 50%. Une liaison vers Casablanca (au Maroc) pourrait bientôt voir le jour, pour acheminer des produits de la mer et des fruits et légumes. Pour cette liaison, c'est le C230 qui serait alors utilisé. Ce géant des mers peut embarquer 176 à 230 containers, soit 6300 tonnes de marchandises.

Un bateau, trois possibilités

Trois types de motorisation peuvent être adaptés aux BGV. Le modèle diesel fonctionne au fuel lourd, et garantit un minimum d'entretien et une durée de vie de plusieurs décennies. Sa consommation est remarquablement faible (180 g de diesel/kWh pour le modèle C160, moitié moins q'une petite voiture !), ce qui ne l'empêche pas de dégager puissance de 43,2 MW (mégawatts).

Le modèle hybride "diesel-électrique" est particulièrement adapté au transport frigorifique, très gourmand en énergie. Cette configuration supprime aussi les arbres de transmission responsables de vibrations qui usent prématurément le moteur.

Enfin, la motorisation "dual fuel", fonctionnant au gaz, est la plus écologique puisqu'elle émet moins de gaz à effet de serre. Cette dernière version n'est pas encore disponible, mais l'augmentation du prix du pétrole pourrait accélérer sa mise en œuvre.


La firme mise sur le mer-routage ou "autoroutes de la mer". Le transport par bateau bénéficie en effet de nombreux avantages. Contrairement aux transports terrestres, il n'a pas à payer de péages et n'est pas soumis aux interdictions de circuler le week-end. Avec un prix de revient inférieur, une économie de main d'œuvre (l'équipage est réduit à 12 personnes) et une régularité parfaite, les BGV disposent de tous les atouts pour s'imposer sur les mers.


Le BGV Jet cargo est un navire de type trimaran. Une coque centrale, particulièrement élancée, lui procure une très faible résistance à l'avancement. Les foils assurent la stabilité latérale du bateau, tandis que les deux flotteurs réduisent le roulis. Le BGV peut donc naviguer à pleine vitesse même par des vents de force 5. La forme spécifique en trimaran, en particulier la canalisation de l'air entre les flotteurs et la coque, réduit les traînées hydro et aérodynamiques, responsables de déperdition d'énergie.

d'après l'internaute

Rendez vous dimanche prochain pour les transports terrestres

Publié dans informations

Commenter cet article

chipie95320 28/06/2009 15:06

tres intéressant tu n'as pas trouvé des images? bon dimanche

bout de chou 28/06/2009 17:23



il y en a sur l internaute