"Les vies de Galilée"

Publié le par bout de chou




Partir à la découverte des sciences

 

Pour fêter l'Année internationale de l'astronomie et le 400e anniversaire de l'invention de la lunette astronomique, le dessinateur scénariste suisse Fiami rend hommage à Galilée en lui consacrant une incroyable bande dessinée alliant humour et histoire. Un excellent moyen d'initier les plus récalcitrants au monde des sciences et plus particulièrement de l'astronomie.

Cet ouvrage nous fait voyager du temps des Babyloniens à nos jours et initie le lecteur aux découvertes astronomiques majeures. Le tout aidé par un petit Galilée omniprésent !

Emergence de l'astronomie

 

Fiami nous propulse aux balbutiements de l'astronomie, à Babylone. A travers l'instruction de Galilosor, l'auteur relate les premières découvertes scientifiques faites à cette époque.

 L'écriture serait née du besoin de comptabiliser des opérations impossibles à effectuer de tête

 Les Babyloniens ont développé les premiers algorithmes pour résoudre des problèmes...

 L'étude du ciel intrigue bon nombre de scientifiques. En scrutant les étoiles en haut de la tour de Babel, Galilosor observe une éclipse de Lune. Les savants mésopotamiens peuvent, en effet déjà prévoir ce phénomène, ainsi que le mouvement des planètes et déterminer les saisons.

La Terre serait-elle ronde ?

 

Nous retrouvons notre protagoniste sous le nom de Galiléos en route pour Alexandrie et sa célèbre bibliothèque. Il y rencontre son directeur, le célèbre Erathostène. Géographe, philosophe, mathématicien et astronome, cet homme de science grec fît des découvertes scientifiques incroyables dans le monde des sciences dont celle de la mesure de la circonférence de la Terre.

Il explique à Galiléos comment il a procédé. Avec un système d'ombre, de bâton et de longueur de stade, il réussi à calculer une circonférence de 40 000 km. Aujourd'hui, nous savons qu'elle est de 40 074 km. Par cette découverte, le savant met en évidence la sphéricité de la Terre et balaie d'un revers de main sa supposée platitude.


Les sciences s'opposent aux croyances

 

600 ans plus tard et en Inde, Galilala (toujours Galilée), un intouchable, fait la rencontre de Aryabhata, un des plus grands mathématiciens indiens de son époque. Il est le premier à dire que la Terre tourne sur elle-même. Pour parvenir à cette conclusion, il dit avoir "plongé dans l'Océan des vraies et des fausses connaissances", ce qui laisse à penser qu'il bénéficiait d'une vaste documentation qu'il a complétée par ses propres observations.

Le scientifique ne s'arrête pas là et explique avec précision les phénomènes d'éclipses solaires et lunaires, n'en déplaise aux croyances hindous qui les imputent au démon Rahu. Aryabhata était un homme en avance sur son temps tout comme Galilée.

Un génie qui a fait évoluer l'astronomie

 

Rencontre avec le véritable Galilée, cette fois-ci. En 1609, à Padoue (Italie), il met au point un instrument de haute technologie à partir d'un jouet hollandais : la lunette astronomique. Cette découverte révolutionne le monde de l'astronomie et la vie de Galilée. Cet outil perfectionné permet un grossissement par 1 000. Les objets apparaissent 30 fois plus proches qu'à l'œil nu.

En scrutant la Lune, il observe qu'elle n'est en rien plate et qu'elle présente des montagnes. Il observe les satellites de Jupiter, les étoiles de la Voie lactée, les taches du Soleil...

Le plus grand astronome de tous les temps !

Le touche à tout

 

Rencontre avec un illustre homme de sciences anglais, Edmond Halley. Dès l'âge de 8 ans, il observe sa première comète. Il effectua une mission de18 mois à Sainte-Hélène et réalisa un catalogue de 341 étoiles de l'hémisphère austral, juste avec un sextant et un télescope de 7,3 mètres.

Dans cette scénette, on découvre la profonde amitié liant Halley à Newton et la part de responsabilité d'Halley dans l'accouchement de la théorie de la gravitation universelle par son ami. 

Mais le fait marquant mis en exergue dans ce passage est sa découverte de la périodicité d'une comète dont on lui donna son nom. Il estima qu'elle passait près de la Terre tous les 76 ans. Son prochain passage est prévu pour 2061.

Les sciences et l'école

 

Que reste-t-il des sciences aujourd'hui ? Pour y répondre, immersion dans une classe de primaire. La maîtresse d'école se hasarde à répondre aux questions scientifiques de ses élèves sur les grands défis actuels de l'astronomie, sous le regard bienveillant d'un Galilée virtuel : le Big Bang, l'expansion de l'Univers, observation de l'Univers à ses débuts, les galaxies...

Ce dernier chapitre met l'accent sur l'importance de l'astronomie, les études en cours et surtout l'aspect philosophique de ce domaine qui renvoie à l'essence de l'Homme.

Fiami récidive ! Après son opus sur Einstein, vendu à plus de 60 000 exemplaires et traduit en quatre langues, le dessinateur scénariste s'attaque à Galilée dont 2009 souhaite le 400ème anniversaire de son invention, la lunette astronomique.

L'auteur nous offre dans "Les vies de Galilée" une fresque historique intéressante, ludique et humoristique sur l'astronomie et Galilée. Le lecteur remonte le temps à la découverte des plus grands scientifiques qui ont marqué l'univers de l'astronomie et qui en ont fait ce qu'elle est actuellement.

Fiami relate avec finesse les répercussions que certaines théories ont eues sur leur auteur. Le plus flagrant étant l'allusion à la mort de Giordano Bruno, brûlé vif en 1600 à Rome, pour avoir défendu la théorie copernicienne, jugée hérétique par l'Inquisition. Dans le chapitre consacré à Galilée, son ami Sagredo, n'hésite pas à dire "Galilée, tu sens le fagot". Cette phrase fait écho à la vie de Galilée qui a failli connaître le même sort que Giordano s'il n'avait pas abjuré, sous la contrainte, l'héliocentrisme, à savoir que le Soleil est au centre de l'Univers.

d'après
l'internaute

Publié dans informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain.ectac 18/06/2009 16:22

Bon, c'est pas de la mauvaise volonté, mais aujourd'hui, y a rien qui marche.Je crois qu'il ne se passera pas grand chose voire rien sur mon blog, ça déconnecte sans arrêt !!

bout de chou 18/06/2009 20:32



MAIS CE N EST PAS GRAVE
C EST DEJA GENTIL DE TA PART
IL N Y A PAS D URGENCE
TRES BONNE SOIREE



Sylvain.ectac 18/06/2009 16:10

???

bout de chou 18/06/2009 20:32



UNE QUESTION PEUT ETRE??