Comment limiter les dégâts lors d'une scène de ménage ?

Publié le par bout de chou





Même si l'idéal, c'est le couple parfait qui s'entend à merveille, la réalité est loin du rêve. En couple, on n'est pas toujours d'accord, on connaît des tensions, le ton monte parfois et l'on peut en arriver à se disputer... Quand on en est arrivé là, comment faire pour limiter la casse ?

Quand le ton monte dans un couple, que faire pour éviter le pire ?


- Commencez par vous éloigner un peu pour laisser retomber l'énervement. Pour certains, cela signifie changer de pièce, sortir dehors faire le tour du pâté de maisons, aller faire un footing, un peu de jardinage. Vous pouvez même dire : ' Je préfère aller me calmer dehors pour ne pas qu'on en vienne aux mains ! '…

- Parlez plus doucement. Les cris et les hurlements bloquent complètement la communication. Le fait de baisser le ton oblige l'autre à vous écouter, à vous prêter plus d'attention et en plus, un ton calme vous calme par réaction réflexe. Autant utiliser ce truc à bon escient.

- Recadrez la discussion. Ne la laisser pas dériver vers de vieux nids de discorde du genre ' C'est comme l'année dernière où ta mère avait encore… '. Ne laissez pas passer ce type de remarques, bloquez-la immédiatement : "Mais qu'est-ce que vient faire ma mère là-dedans, on parlait de nos prochaines vacances…"

- Tentez l'empathie avec l'autre. Écoutez-le (la) et essayez de comprendre pourquoi il est dans cet état, pour pouvoir répondre : "Si je comprends bien ce qui t'énerve, c'est que… " Il (ou elle) se détend (un peu) immédiatement car il sent que malgré la colère, l'information circule ! Et quand on se sent compris, on est tout de suite moins énervé. C'est facile à dire, mais pas toujours à mettre en pratique quand on est bien énervé !

- Évitez les grossièretés. Sinon, c'est vite l'escalade vers les injures. Se faire traiter de minable ou de salope, ça n'aide pas à calmer le jeu !

- Respirez profondément : ce simple geste calme et oblige à un intervalle de silence très bénéfique. Et respirez tranquillement et profondément, pas une seule fois mais plusieurs fois.

- Reportez la discussion. Parfois quand ça commence à déraper, pensez à introduire une pause : "Je trouve qu'on s'énerve trop. On va chacun y réfléchir et l'on en reparle demain à tête reposée. ' Il se peut que votre partenaire saute sur l'occasion pour sortir d'une voie sans issue.

- Pensez à ce que vous aimez chez l'autre. Non ce n'est pas un monstre, c'est quand même l'homme (ou la femme) de notre vie. Il ne peut pas être si abominable que ça ! Si vous y parvenez, c'est déjà un peu gagné. Vous avez en vous l'antidote.

- Mettez un peu d'humour dans la dispute : quand on est en colère, bizarrement, l'humour jaillit plus facilement. Et c'est une manière de désamorcer. Quand cela va trop loin, Gabriel tire la langue à Sabine. Cela la fait toujours rire, elle a l'impression de retourner en maternelle et les tensions retombent très vite.

- Relativisez : la cause de cette explosion, ce n'est pas grand-chose à l'échelle de l'humanité, ni même à celle de notre vie !

Dr Catherine Solano
16/02/2009

d'après
e-sante


Publié dans santé

Commenter cet article