Amour maternel

Publié le par bout de chou



Ah ! L'amour maternel !

Ah ! L'amour maternel !

          S’il y a une chose essentielle que les proverbes savent mettre en valeur, c’est l’amour maternel. Tantôt ils en soulignent toute la tendresse, tantôt ils en dénoncent tout le poids…

– L’enfant reconnaît sa mère à son sourire.
– L’amour d’une mère ne vieillit pas.
– Le paradis est aux pieds des mères (proverbe arabe).
– La mère est celle qui prend le couteau par la lame (proverbe africain).
– L’asile le plus sûr est le sein de la mère.
– Le chef-d’œuvre de Dieu, c’est le cœur d’une mère.
– Il fait clair au soleil, il fait chaud près de sa mère (proverbe russe).
– En prenant l’enfant par la main, on prend la mère par le cœur (proverbe danois).
– Colère de mère ne passe pas la nuit.
– Le père est fier du fils qui lui fait honneur et il rabaisse les autres ; la mère est fière de son fils doué, mais elle chérit les autres (proverbe chinois).
– Pour chaque mère, le soleil ne brille que sur son enfant (proverbe irlandais).
– On a trois amis sûrs : son père, sa mère et sa femme fidèle.
– Quand l’enfant quitte la maison, il emporte la main de sa mère.
– Dieu ne pouvait pas être partout, alors il a créé les mères (yiddish).
– Même Dieu a sa mère (albanais).

Un amour réciproque ?

– Le serpent peut devenir très long, il ne piquera pas sa mère (proverbe africain).
– On ne parle jamais bien ni du Ciel ni de sa mère (proverbe indien).

           Après la lecture de ces nombreuses maximes, vous sentez-vous plus savant ? Alors attention ! Comme le disait une expression du XVIIIe siècle, « on se croit toujours plus sage que sa mère ». Toute la perfidie est dans le verbe croire…

En connaisez-vous d'autres?

Publié dans de bon coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article